Pourquoi préférer ArmagNet au satellite ?

topics_satellites_395

Le satellite, ça va tant qu’il y a de la place !

Le satellite est LA solution de secours ultime. Ultime, c’est pour la dernière chance, l’option du dernier recours … et si vous avez le choix, c’est que vous n’en êtes pas encore là. Il y a plein d’arguments à cela, qu’ils soient techniques ou sociaux, il y a beaucoup à dire pour aider à choisir.

Techniquement pourquoi ArmagNet est meilleur

Après tout, vous cherchez à vous connecter sur le réseau des réseaux et pour cela plus ou moins n’importe quel réseau peut suffire. Mais si vous êtes à choisir entre quelque chose et du satellite, c’est que déjà vous êtes limités dans vos options, n’ayant pas d’accès à la fibre ou possédant un accès médiocre à l’ADSL parce qu’en zone blanche ou grise.

 

Le débit (en download)

Opération d’augmentation de débit satellitaire.

Vous choisissez une solution, et vous voulez regarder de la vidéo sur le net, là, tout va bien et quelque soit la solution, vous allez théoriquement pouvoir y accéder avec un bon débit. MAIS le trafic internet ne faisant qu’augmenter avec la qualité (et donc le poids) des vidéos, le nombre d’objets connectés etc, la connexion risque de saturer et vous allez voir votre débit s’effondrer. Or il n’est pas si aisé que cela d’envoyer un autre satellite pour absorber le trafic supplémentaire ! D’un autre côté chez ArmagNet, nous faisons de la mutualisation de moyen, des connexions. On surveille notre réseau, on le bichonne, et on n’hésite pas à prendre un nouveau tuyau pour répondre à la demande.

Si l’on veut être juste, tant que tout va bien, les débits risquent d’être similaires, même si on a des petits trucs en plus qui fait penser la balance de notre côté.

 

La latence (le ping)

L’effet talkie-walkie

Il faut savoir que les satellites sont sur des orbites géostationnaires afin de rester toujours au même endroit (vous n’avez pas envie de repointer vos antennes toutes les 5mn, non?), et cela les place donc à 36.000km au dessus de nos têtes. Le signal doit faire un aller-retour entre le satellite et le sol pour que vous ayez une réponse à votre question. Le signal a beau se déplacer à la vitesse de la lumière, cela demande 480ms, au minimum, de temps de transport sans même parler de votre matériel, de celui de votre destinataire et des temps de modulation-démodulation ; la moyenne tourne autour des 650ms, contrairement au 40ms que vous aurez avec des solutions ADSL ou hertziennes comme la nôtre.

Qu’importe non ? Pas tant que cela. Pour de la consultation de pages web, cela passe encore, surtout avec les navigateurs modernes qui essaient de prévoir la prochaine page sur laquelle vous allez et donc commence le téléchargement avec que vous ne cliquiez; mais cela devient invivable si vous voulez faire de la téléphonie, du jeu en ligne ou tout autre activité où vous avez besoin d’une réaction en temps réel.

Il faut bien réfléchir à l’usage de votre accès internet afin de choisir la bonne solution.

 

Quota ou prix, il faut choisir

Va falloir ralentir !

Soyons honnêtes aussi, votre choix va aussi se porter en fonction du prix de la solution. Aujourd’hui tout le monde vous parlera d’illimité (même nous), SAUF les fournisseurs d’accès internet par satellite (la place étant limitée il faut bien vous incitez à ne pas trop l’utiliser). Les forfaits actuels vous laissent entre 5 et 10Go de fair use, et avec un peu de chance une fois cette limite atteinte vous aurez un accès dégradé, avec moins de chance ça ne sera plus du tout. Or le foyer français moyen utilise 16Go (cf. Rapport d’information du Sénat).

Soit vous êtes économes dans votre consommation, soit il vous faut plus … et là il faut sortir le porte monnaie.

Et être économe n’est pas forcément simple, en effet, certains sites de diffusions de vidéo (type Youtube ou Netflix) adaptent automatiquement la qualité de la vidéo à la bande passante disponible sans prendre en compte vos quotas ! Prudence !

Par ailleurs, les solutions satellites demandent l’achat d’un kit d’antenne d’un coût de 300 à 400€, parfois pris en charge, en partie souvent, rarement en intégralité, dans le cadre d’un subventionnement de votre conseil général.

Si vous devez choisir, pensez aussi qu’ArmagNet vous donne un accès Internet illimité, pas de télévision, pas de téléphonie (mais on peut vous aider à la mettre en place) et donc notre tarif est inférieur aux accès Internet standards (les fameux 29,99€/mois).

 

 

Et socialement ?

Et non, cela n’a rien d’ésotérique !

Comme dit dans ce précédent article, nous sommes une association. Cela veut dire que notre but n’est pas de faire du profit (même s’il faut être à l’équilibre) mais bien autre chose, contrairement aux autres fournisseurs d’accès.

Vous avez donc d’un coté une structure commerciale, en espérant que tout ira bien ou que le support sera compétant. De l’autre une association dont le but est que tout aille bien, locale, qui vous aidera à monter en compétence pour résoudre vos problèmes, vous pourrez apporter des pierres à l’édifice, faire vivre la structure, aider, et le jour où vous aurez le choix pour une autre solution d’accès Internet plus performante, vous pourrez aider les autres en fournissant de l’accès plutôt qu’en le consommant.

Là encore c’est une question de choix, de conviction.

 

Et donc que choisir ?

En toute sincérité si c’est pour consulter quelques pages web et lire vos mails de temps en temps, que vous pouvez avoir un financement par la région pour acheter la parabole, alors vous pouvez prendre le satellite. Pour toutes les autres utilisations, raisons ou convictions, venez chez nous, c’est de l’internet communautaire, ouvert, non filtré; contactez-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

*